TP & Aménagements, le 13 juillet 2017 8-SPRIR-RA

La reprise incite à embaucher, toutefois les entreprises sont face à une réalité : 40 % des jeunes diplômés quittent le secteur des TP au bout de 5 ans pour partir dans une autre filière. Le Syndicat Professionnel Régional de l’Industrie Routière (SPRIR) Rhône-Alpes s’est donc réuni à l’occasion de son Assemblée générale pour tenter de trouver des solutions pour attirer et fidéliser de nouveaux talents.

 

« Start-up, PME et grandes entreprises ont à rouler de concert ! Les premières trouvent une puissance de feu pour accélérer leur développement. Les secondes y puisent une expertise et une agilité qui leur est indispensable ! Notre profession doit ouvrir les chakras pour ne pas se faire uberiser !» avertit Pierre Monlucq, président du SPRIR Rhône-Alpes, avant de souligner l’importance « que la profession ouvre ses chakras pour s’ouvrir à de nouvelles compétences, être plus réactive, pour transformer une idée en projet en peu de temps ».

Parmi les projets qui seront portés par le président pendant son mandat jusqu’en 2020, celui-ci souhaite poursuivre la valorisation et la fidélisation des futurs talents entamé par son prédécesseurs Philippe Puthod et donc : valoriser les métiers auprès des jeunes, mettre en place des actions de formation indispensable pour répondre au besoin de main d’œuvre qualifiée des entreprises et continuer à promouvoir les métiers et la filière de l’industrie routière.

 

Fidéliser les jeunes recrues des TP
Taggé :         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>