Volvo construit ses propres tombereaux, Terex Trucks disparaît

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018

Tombereaux rigides Volvo

Volvo Construction va entrer sur le marché des tombereaux rigides avec une gamme complète de marque Volvo. Le constructeur propose quatre machines, de 45 tonnes jusqu’au modèle phare de 100 tonnes, toutes fabriquées dans son usine de Motherwell en Ecosse.

Volvo Construction a fait savoir qu’il entrerait sur le marché des tombereaux rigides avec des machines sous son nom dès le 2e trimestre 2018. Le développement de cette nouvelle gamme s’appuie sur l’expertise des tombereaux rigides de la filiale Terex Trucks Volvo CE associée à la force technologique du groupe suédois. La gamme, initialement lancée sur des marchés moins réglementés, est composée de quatre machines : le R45D de 45 tonnes, le R60D de 60 tonnes, le R70D de 72 tonnes et le R100E de 100 tonnes.

Le tombereau rigide R100E est entièrement nouveau et vise à répondre aux besoins des clients miniers et des carrières d’aujourd’hui.

 

Trois modèles basés sur les tombereaux Terex

Les modèles R45D, R60D et R70D s’appuient sur la base de la série TR Terex Trucks éprouvée. Le développement de ces machines fait l’objet d’un examen technique approfondi afin que les machines répondent aux normes attendues des produits Volvo. Les améliorations portent sur la visibilité, la sécurité et le soutien technique de la marque Volvo. Avec le lancement de ces tombereaux rigides, la production des tombereaux Terex Trucks cessera avec le temps.

« Notre achat de Terex Trucks en 2014 a été une décision stratégique qui a permis à Volvo d’offrir à ses clients une option de transporteur rigide », déclare Thomas Bitter, vice-président directeur de la fonction Marketing et produits (MaPP) chez Volvo CE. « Depuis, nous travaillons à la conception d’un tombereau rigide entièrement nouveau qui s’appuie sur l’héritage de 84 ans de Terex Trucks, tout en intégrant la technologie leader de Volvo CE et les valeurs fondamentales de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement. Aujourd’hui, nous passons à la prochaine étape, et les nouvelles machines Volvo, en particulier la série E R100E, sont le résultat de ce travail. Nous sommes convaincus qu’ils impressionneront les clients travaillant dans les secteurs des mines et des carrières. »

 

Le R100E, le modèle phare de la gamme

Le tombereau de 100 tonnes R100E, a été conçu pour répondre aux exigences des clients comme l’explique le vice-président des tombereaux rigides chez Volvo CE et Terex Trucks, Paul Douglas : « Les tombereaux rigides de Terex Trucks sont réputés pour leur performance dans des conditions difficiles, tout en étant faciles à entretenir et à faible coût de possession. Notre conception éprouvée a fourni un ADN solide sur lequel aider à développer l’entrée innovante de Volvo CE dans cette ligne de produits. La nouvelle E-Series R100E est une toute nouvelle machine qui offre stabilité, longue durée de vie, rentabilité élevée, durabilité et confort. Et de plus, c’est simple et rapide à utiliser et à entretenir. »

 

Rénovation de 69 km de voie ferrée

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018  modernisation voie ferrée

Après une première opération de 8 mois en 2016-2017 pour moderniser la voie 1, SNCF Réseau poursuit les travaux de renouvellement de la ligne Amiens/Laon sur la voie 2, entre Tergnier et Amiens, depuis le 15 janvier 2018. Organisé en plusieurs phases de travaux alternant jour et nuit, cet impressionnant chantier visant à rénover 69 km de voie ferrée prendra fin en novembre 2018.

 

Une première phase de travaux préparatoires

Une première phase de travaux dits « préparatoires » se déroule du 15 janvier au 6 avril. Il s’agit de renouveler les rails, les traverses, le ballast aux abords de 7 passages à niveau de la ligne sur près de 2km au total, et de réaliser sur ces zones des opérations qui ne pourront être faites par le train-usine (assainissement, débroussaillage, etc.)

Le chantier est organisé de manière à limiter les déviations routières nécessitées par la fermeture des passages à niveau. Ainsi, certains passages à niveau sont traités lors de la phase de travaux préparatoires pour permettre la mise en place d’itinéraires de déviation lors de la seconde phase de travaux commençant le 9 avril.

 

Une seconde phase de travaux principaux

Durant la phase dite de « travaux principaux », le chantier consiste à remplacer, à l’aide du train-usine, les différents composants de la voie ferrée : le ballast, les traverses et le rail sur 67km.

Composé de plusieurs trains de travaux, ceux-ci sont entretenus et approvisionnés depuis la base travaux de Laon, véritable base arrière du chantier.

 

Le chantier en chiffres

  • 69 km de voies ferrées renouvelées
  • 135 km de rails neufs
  • Plus de 85 000 traverses
  • 101 000 tonnes de ballast
  • 67 millions d’euros investis par SCNF Réseau

 

© photo SNCF Réseau

Nouvelle offre location chez Mercedes

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018

Mercedes location

La filiale du groupe de location de Daimler, CharterWay renforce son offre avec un seul tarif de 1 370 euros pour au choix un Actros tracteur 1845 routier ou approvisionnement. Cette offre, valable jusqu’au 31 mars prochain comprend une location “tout compris” de 30 mois et 100 000 km, la maintenance de Mercedes-Benz et la franchise de restitution.

 

La version approvisionnement reprend les mêmes caractéristiques que la version routière avec un train avant à l’architecture différente permettant d’augmenter la garde au sol de 55 mm – c’est celui, non coudé, de l’Arocs, la version chantiers de la gamme –, une cabine d’un format légèrement différent, des pare-chocs à angle acier et, à bord, un emplacement de module de commandes juste à côté du siège conducteur. La liste des options de ce tracteur idéal pour remorquer une benne ou livrer des matériaux est similaire – y compris la cabine de 2,5 m de large avec plancher plat -, cette version pouvant être choisie équipée d’un déflecteur additionnel (+ 33 euros HT mensuels) ou encore de gyrophares (+ 8 euros HT mensuels).

 

NGE crée une filiale spécialisée dans la signalisation ferroviaire

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018

TSO NGE

NGE annonce la création de TSO Signalisation, nouvelle filiale spécialisée dans les activités de signalisation ferroviaire, rattachée à sa filiale ferroviaire TSO.

 

TSO Signalisation, détenue à 100% par TSO, héberge, depuis le 1er janvier 2018, les activités de signalisation ferroviaire, portées jusque-là par TSO Caténaires. TSO Signalisation continuera à développer les activités d’installation et de renouvellement des équipements de signalisation des voies ferrées, initiées depuis près de 5 ans par TSO Caténaires. La filiale s’appuiera également sur l’expérience, les compétences ainsi que l’expertise des collaborateurs, mobilisés sur le terrain. Pour Philippe Paillet, Président de TSO Signalisation : « Nous intervenons avec succès depuis plusieurs années dans le domaine de la signalisation ferroviaire pour fournir à nos clients des prestations techniques de qualité. Aujourd’hui, la création de TSO Signalisation marque une étape importante, qui s’inscrit dans la continuité de notre feuille de route, et qui doit nous permettre de mieux répondre à l’évolution des besoins de nos clients ».

 

© TSO

Nouvelles cuves à GNR chez DynaForest

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018
Dynaforest cuve carburant

 

Le besoin en carburant sur les chantiers éloignés est fréquent pour les entreprises de TP, pour répondre à cette problématique, DynaForest propose une gamme de trois cuves métalliques homologuées ADR, de 600, 800 ou 990 litres.

 

Les cuves à GNR de Dynaforest disposent d’un rangement à capot incorporé, dont l’ouverture s’effectue par deux vérins pneumatiques. La fermeture à cadenas, l’arceau de levage et la jauge font partie de l’équipement standard.

L’entreprise propose en option une pompe électrique avec tuyau (10 mètres) et pistolet automatique, un filtre séparateur d’eau ou un volucompteur mécanique. Le modèle de 990 litres est proposé à 2 790 euros HT, prix au départ du siège de Dyna-Touraine, en Indre-et-Loire.

Cette gamme de cuves GNR vient renforcer l’offre de Dyna Touraine pour la gestion du carburant, l’entreprise ayant mis sur le marché français en 2017 la TC 960, une remorque à carburant routière homologuée.

 

Des dumpers Cat® modernisés pour une exploitation autonome dans une mine

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018

Dumper Cat Rio

Caterpillar et Rio Tinto ont signé un accord pour la modernisation 19 Cat ® camions miniers 793F pour un fonctionnement autonome à la mine de fer Marandoo en Australie. Caterpillar installera également Cat Command pour le transport de logiciels pour l’exploitation de la flotte autonome. Le résultat de l’accord sera la première flotte de camions autonomes Cat déployés par Rio Tinto.

 

Les premiers camions seront réaménagés mi-2018 et le projet sera achevé fin 2019. Au-delà de l’installation et du démarrage, Caterpillar et le concessionnaire Cat régional, WesTrac, joueront des rôles permanents dans la gestion et le soutien du transport autonome. « Nous sommes reconnaissants de l’opportunité de travailler avec Rio Tinto pour l’installation de leur premier système de transport autonome Cat », a déclaré Jean Savage, vice-président de Caterpillar, responsable de la division Mines et technologie de surface. « En travaillant avec WesTrac, nous sommes impatients d’aider Rio Tinto à améliorer ses opérations grâce à notre technologie minière éprouvée. »

Chris Salisbury, directeur général de Rio Tinto Iron Ore conclut : « Nous sommes fiers d’avoir établi un partenariat avec Caterpillar pendant 50 ans et nous sommes ravis de commencer ce nouveau chapitre de notre histoire d’automatisation ».

 

La CNATP officiellement représentative pour les deux branches Travaux Public et Paysage

TP & Aménagements, le 17 janvier 2018 CNATP

Deux arrêtés du 21 décembre 2017 ont confirmé les résultats de la mesure syndicale patronale du 26 avril dernier par le Ministère du Travail. La CNATP est déclarée représentative pour ses deux branches : Travaux Publics et Paysage. Ce résultat conforte la volonté fondatrice de la CNATP de défendre et promouvoir les intérêts et spécificités des artisans des Travaux Publics et du Paysage.

 

Désormais, la CNATP est officiellement représentative au même titre que l’UNEP pour le Paysage et la FNTP pour les Travaux Publics. « Ce résultat conforte la volonté fondatrice de la CNATP de défendre et promouvoir les spécificités des artisans des Travaux Publics et du Paysage. Nos entreprises et leurs besoins vont enfin être considérés à leur juste valeur. Les artisans des Travaux Publics et du Paysage vont pouvoir siéger de plein droit dans les organisations qui comptent et où se décide leur avenir » commente Françoise Despret, présidente de la CNATP. Elle se réjouit de cette décision : « Cette reconnaissance officielle de la représentativité patronale de la CNATP est une belle et juste reconnaissance de plus de 20 ans de travail et d’actions au service de nos artisans des Travaux Publics et du paysage. Je suis très fière et heureuse de cette victoire, obtenue grâce aux efforts de chacun, militants, collaborateurs. Elle doit nous servir de tremplin pour mieux convaincre les décideurs de créer un environnement favorable au développement de l’artisanat, de nos métiers et de nos entreprises ».

 

Nouvelle chargeuse Volvo L260H de 35 tonnes

TP & Aménagements, le 11 janvier 2018

Volvo Rehandling bucket – up to 5% faster cycle times

Avec une charge de basculement de plus de 23 t (braquage maxi) et dotée d’un empattement repensé et augmenté de 50 mm, ainsi que d’une répartition optimisée du poids du châssis avant et du système de bras de levage, la chargeuse Volvo L260H est capable d’utiliser des godets plus grands tel que le nouveau godet de reprise Volvo de 7,3 m³.

 

Elle embarque la technologie OptiShift intégrant la fonction Reverse By Braking, et un nouveau convertisseur de couple avec lock up, créant un entraînement direct entre le moteur et la boîte de vitesses, pour réduire la consommation de carburant. Idéale pour les applications de chargement et de transport, cette chargeuse peut recevoir l’option de suspension de bras de chargement qui s’enclenche automatiquement pour réduire les secousses, ainsi que le Load Assist, un système de pesage automatique.

 

Un nouveau radar anti collision pour engin de chantiers

TP & Aménagements, le 11 janvier 2018

radar anti collision

Depuis le 1er décembre dernier, Efa France, entreprise de distribution spécialisée dans le véhicule industriel, est devenu revendeur exclusif des solutions anti-collision radar de Preco, sur le territoire français. Des systèmes qui permettent d’éviter des accidents sur les chantiers.

 

Preco est spécialisé dans la détection par technologie radar pour les engins lourds. La société américaine basée à Boise dans l’Idaho, développe depuis les années 2000 des capteurs utilisant des ondes hautes fréquences. Aux Etats-Unis, Preco fourni des OEM comme Caterpillar, Terex ou encore John Deere. L’arrivée en France via Efa correspond également à la sortie d’un nouveau détecteur radar sans fil : le Preview Worksight Wireless. Il est configurable via un écran cabine qui communique sans fil avec le capteur.

Efa France a déjà installé des radars chez quelques clients qui sont satisfaits de la précision du capteur et du retour d’informations en CAN, permettant de ralentir le véhicule en cas de danger proche.

La problématique des collisions homme-machine sur les chantiers est de plus en plus importante. En effet, un quart de ces accidents impliquent un véhicule de construction et un autre quart les chariots élévateurs. Près de la moitié de ces collisions, qui peuvent être mortelles, surviennent lors d’une marche arrière (source : EPICEA).

Efa France sera présent à Intermat 2018 et présentera sa gamme de radar sur le salon.

Des godets MB Crusher pour l’exploitation de galets

TP & Aménagements, le 11 janvier 2018
3-MB CRUSHER

L’exploitation des galets à Cayeux-sur-Mer constitue un pôle industriel unique en France. Sur ce cordon littoral, seules quelques entreprises exploitent aujourd’hui ce gisement de galets de mer considérés les plus purs au monde, avec la particularité d’être composés à 99 % de silice pure.

 

Aujourd’hui une d’entre elle a choisi le godet cribleur MBLS220 pour séparer et sortir le sable de ces galets marins. Installé sur chargeuse et équipé d’un kit grille de 70 mm, le cribleur va trier les galets directement sur la plage.

En l’état les galets sont utilisés comme agent de broyage pour la céramique et la décoration. Transformés, ils sont utilisés pour la filtration des eaux, le papier abrasif, la peinture réfléchissante, les cosmétiques, la décoration…

Comme les autres godets cribleurs de la gamma MB, le MB-LS220 est équipé de paniers formés de panneaux modulaires interchangeables, disponibles avec des trous de dimensions différentes selon les exigences.