Colas remporte des contrats autoroutiers pour 300 millions d’euros en Hongrie

TP & Aménagements, le 11 janvier 2018

4-photo-illustration-chantier-m30-colas-hongrie

Les filiales hongroises de Colas ont remporté trois contrats pour la construction de sections routières et autoroutières dans le nord-est du pays pour un montant total de 330 millions d’euros.

 

Le premier contrat porte sur la construction d’une section neuve de l’autoroute M30, qui reliera la ville de Miskolc à la frontière slovaque. D’une longueur de 24,2 km entre Szikszó et Encs, cette section inclut deux échangeurs et 21 ouvrages d’art courants, pour un montant de 242 millions d’euros. Les travaux débuteront en août 2018 après une phase de conception et dureront 3 ans.

Les deux autres contrats concernent la construction de deux sections neuves contiguës sur la voie rapide M25 Sud, au nord-est de Budapest :

  • la section 1, d’une longueur de 7,1 km, pour un montant de 61 millions d’euros ;
  • la section 2, de 7,5 km de longueur, réalisée en groupement avec l’entreprise HE-DO, pour un montant de 27 millions d’euros (part Colas, soit 50% du marché).

Ces trois projets sont financés par l’Union européenne.

 

Le pilote de F1 Lance Stroll donne quelques secrets de son succès chez JCB

TP & Aménagements, le 11 janvier 2018

F1 Maclaren Driver Lance Stroll visits JCB HQ, Rocester Date. 08.12.17

Le pilote de Formule 1 Williams Martini Racing Lance Stroll a partagé, le 7 décembre dernier, certains des secrets de son succès sportif lors d’une visite chez JCB et à la JCB Academy.

 

Lance Stroll n’avait que 18 ans quand, en novembre 2016, Williams Martini Racing a annoncé qu’il conduirait pour l’écurie. En juin de cette année, il a terminé troisième du Grand Prix d’Azerbaïdjan, ce qui fait de lui le deuxième plus jeune pilote de l’histoire à monter sur le podium de Formule 1.

 

Il a partagé ces expériences avec les employés et les apprentis JCB lors d’une séance de questions-réponses dans le théâtre du Siège Mondial JCB à Rocester dans le Stafordshire. Lance Stroll s’est ensuite rendu à l’Académie JCB où il a rencontré et répondu aux questions de dizaines d’étudiants avant de poser avec la Formule 1 de Williams Martini Racing.

Pour le président de JCB Lord Bamford : « Lance Stroll est l’incarnation de ce qui peut être réalisé à un très jeune âge grâce au travail acharné et à la détermination. Lance ne fait que commencer. Alors que JCB nourrit et développe sa prochaine génération d’ingénieurs, entendre parler de son succès a été une source d’inspiration pour nos jeunes. » De son côté, Lance Stroll a déclaré : « C’est le rêve de tous les garçons d’être pilote de course. J’ai vécu d’incroyables expériences en si peu de temps. Si le fait de raconter mon histoire aux jeunes ingénieurs de JCB et aux étudiants de l’Académie JCB les encourage à viser encore plus haut, je serai ravi. »

 

JCB vient d’achever sa première année en tant que partenaire de l’écurie Williams Martini Racing – offrant à la société d’énormes opportunités pour promouvoir sa marque dans le monde entier. Dans le cadre de l’accord de partenariat, la marque JCB est apparue sur le châssis et la plaque arrière du Williams Mercedes FW40. JCB était également présent sur les combinaisons de course et les casques des pilotes Felipe Massa et Lance Stroll.

 

Liebherr présentera ses nouveautés à Intermat

TP & Aménagements, le 11 janvier 2018

6-liebherr-intermat-2018-300dpi

Lors d’Intermat 2018, qui aura lieu du 23 au 28 avril à Paris, Liebherr exposera de nouveaux produits sur le stand E6/E035 situé sur le parc des expositions de Paris Nord Villepinte. En plus de lancer de nouveaux produits pour le marché européen, Liebherr présente également quelques premières mondiales. Dans un pavillon technologique, les visiteurs auront également la possibilité de découvrir les dernières solutions de digitalisation et le programme Reman de Liebherr.

 

Sur une surface d’environ 4 500 m² dans la zone en plein air E6/E035, le constructeur exposera des nouveautés dans les domaines suivants : engins de terrassement et de manutention, engins de génie civil spéciaux, grues à tour, grues mobiles et sur chenilles et technique du béton.

Sur son stand, Liebherr présentera aux visiteurs sa nouvelle série complète de chargeuses stéréo. Deux plus petites chargeuses stéréo® feront leur première apparition mondiale à Intermat. Les deux plus grosses chargeuses stéréo® L 514 et L 518 ayant été présentées l’été 2017. La L 514 Stereo convient pour les services municipaux, la construction de route et est une aide fiable pour les applications les plus diverses. La plus grande L 518, un modèle entièrement nouveau de la gamme des chargeuses sur pneus de Liebherr, est conçue pour les applications industrielles.

Une autre nouveauté est la pelle sur pneus A914 Litronic conforme à la phase IV qui fera sa première apparition sur un salon. Avec un poids en ordre de marche de 14 900 à 17 200 kg et une puissance moteur de 105 kW / 143 ch, la A914 Litronic est adaptée aux travaux de terrassement classiques ainsi qu’à la construction de routes, d’égouts et de canalisations.

La pelle sur chenilles R 936 Compact sera présentée pour la première fois en France. Son poids en ordre de marche est d’environ 35 tonnes et elle est idéale pour les utilisations dans des espaces restreints, par exemple sur des chantiers urbains.

Liebherr a revu sa grue Flat Top 172 EC-B 8 Litronic et présentera son successeur au public spécialisé à l’Intermat 2018. La flèche a été rallongée de 2,5 mètres pour atteindre 62,5 mètres ce qui lui permet une extension encore plus précise. La 172 EC-B 8 Litronic soulève désormais 1 800 kilogrammes à la pointe de la flèche sur une portée de 62,5 mètres. La charge utile maximale est toujours de 8 000 kg. La nouvelle grue Flat Top sera exposée sur le nouveau système de mât 16 EC sans oublier l’ascenseur interne pour grutier LiUP.

Enfin, à l’aide d’un moteur Diesel V12 reconditionné, Liebherr présente à Paris son programme Reman. L’opérateur de la machine de chantier a ainsi la possibilité d’utiliser comme pièces détachées à part entière des composants d’occasion entièrement reconditionnés conformément aux normes industrielles.

 

Engcon désormais compatible à la nouvelle plateforme de Trimble

1-Trimble+engcon_2

Engcon, spécialisé dans les tiltrotateurs, a collaboré avec la société Trimble, fabricant de systèmes de guidage pour les engins de travaux publics. Ce travail en commun permet aujourd’hui Engcon d’avoir des produits compatibles.

Engcon a ainsi adapté son système ePS (engcon Positioning System), qui permet de relier le système de guidage de la pelle au tiltrotateur, pour le rendre entièrement compatible avec la plateforme Trimble Earthworks.

« Nous avons des partenariats très solides et entretenons de très bonnes relations avec la plupart des fabricants de systèmes de guidage de pelles, et ainsi les délais d’adaptation et de synchronisation de nos produits diminuent », explique Roberth Jonsson, directeur général de Microprop, qui conçoit les systèmes de commande d’Engcon.

 

Des chargeuses sur pneus Liebherr parées pour opérer en tunnel

2-liebherr-xpower-wheel-loader-tunneling-300dpi

Les chargeuses sur pneus L 550, L 556, L 566 et L 576 font partie de celles proposées depuis peu par Liebherr en version tunnel à la demande. L’équipement tunnel pour chargeuses sur pneus Liebherr comporte alors plusieurs détails spécifiques dans le but d’assurer la robustesse nécessaire lors des opérations en tunnel.

 

L’équipement tunnel pour chargeuses sur pneus Liebherr comprend une cabine spéciale insonorisée munie d’un pare-brise en verre blindé. Cette cabine est équipée d’une protection contre le retournement et protège le conducteur contre les chutes d’objets. Par ailleurs, le post-traitement des gaz d’échappement émis par les chargeuses sur pneus XPower® conformes à la norme d’émission Tier 4f se fait au moyen de la technologie SCR de Liebherr. Liebherr enrichit ce système de post-traitement des gaz d’échappement fiable d’un filtre à particules diesel pour sa version tunnel pour réduire la concentration en particules.

 

Pour augmenter la disponibilité de la machine, un préfiltre purifie une première fois l’air d’admission du moteur, qui est généralement chargé en particules et poussières dans les tunnels. Une protection des tiges de piston en acier sécurise le vérin de cavage au niveau du bras de levage contre les chutes de pierres. Les supports des ampoules des phares, également en acier, sont munis d’une grille de protection. La climatisation solide est elle aussi fabriquée en métal. Une barre de protection massive protège le capot moteur et le compartiment moteur des dommages dans l’espace exigu des tunnels. Pour augmenter la sécurité, les chargeuses sont munies de puissants phares LED, d’un avertisseur sonore de marche-arrière et d’une caméra de recul.

L’Ugap ajoute Ammann à son catalogue de véhicules industriels

3-Ammann-ARS_220_Soil_Compactor_PD_0007

Ammann, le constructeur Suisse de matériel routier, devient pour la 1ère fois titulaire de l’Ugap pour des matériels de compactage routier.

 

Proposer une offre en matériel de compactage routier est une grande première pour la centrale d’achat public. Désormais, les collectivités territoriales ainsi que les administrations et les établissements publics de l’Etat pourront trouver dans le nouveau catalogue Véhicules Industriels rubrique Engins de Travaux Publics une offre personnalisée en matériel Ammann, sélectionnée dans le respect du Code des marchés publics. Ils pourront se fournir dès à présent auprès des 25 délégations territoriales Ugap, et de ses 26 conseillers spécialisés, en compacteurs de terrassement monocylindres de 4,5 à 16,2 tonnes, tandem d’asphalte de 1,4 à 24 tonnes ainsi qu’en compacteurs tandem mixtes de 1,4 à 4 tonnes et en compacteurs rouleaux à guidage manuel. L’assistance et le service seront assurés par Ammann et par les partenaires privilégiés du réseau : plus particulièrement par TP Assistance (région Ouest), Buloc (region Est) et SAR (région Sud).

 

La centrale d’achat public garantit, facilite et sécurise les procédures d’achats, en épargnant notamment aux acheteurs publics des démarches de mise en concurrence. « Cette première sélection démontre l’avantage compétitif de nos matériels de compactage sur le marché français et une reconnaissance de la qualité de notre offre. C’est une grande fierté de voir que l’Ugap nous offre sa confiance en faisant le choix d’ajouter Ammann à son réseau de fournisseurs » conclut Bernd Holz, Directeur Général Ammann France.

 

Mission accomplie pour les tunneliers de Spie Batignoles à Romanche Gavet

4-sbtpci-romanchegavet-apv2-1

Ce jeudi 14 décembre, vers 12h, les équipes de Spie batignolles TPCI et de Dodin Campenon Bernard ont percé les derniers mètres de la branche amont de la galerie d’amenée d’eau du chantier de la réalisation de la nouvelle centrale hydroélectrique EDF de Romanche – Gavet.

 

Débuté en 2013, le creusement de cette galerie de 9 700 mètres aura nécessité pratiquement 550 000 heures de travail. Au total, ce sont plus de 170 000 m3 de roche qui ont été excavées sur les deux branches (aval et amont) que constituent les 9.7 km de la galerie d’amené d’eau.

 

Fin de mission pour le tunnelier Lilorosa

Le chantier EDF Romanche Gavet représente le plus grand chantier de construction d’aménagement hydroélectrique actuel en France.

Implanté sur la commune de Livet et Gavet, ce nouvel aménagement a vocation à remplacer 6 centrales et 5 barrages existants. Cette réalisation vise deux objectifs principaux :

  • Réduire l’impact de constructions existantes sur l’environnement,
  • Augmenter de 30% la production d’électricité, notamment pour fournir en énergie un bassin de population composé de 231 000 foyers.

Spie batignolles TPCI, mandataire du chantier, est depuis 2011 en charge des travaux de creusement et de génie civil de la galerie d’amenée, de la cheminée d’équilibre et du puits blindé, des cavernes et de toutes les galeries attenantes.

La galerie d’amenée, d’une longueur totale finale de 9.4 km après excavation de la galerie de liaison entre les deux branches, est destinée à transporter l’eau du barrage de Livet jusqu’à la centrale positionnée sur la commune de Gavet, en passant par le sommet du puit blindé. C’est grâce à la chute de 280 mètres et aux 40 m3/s de débit, entre le sommet du puit et la centrale, que l’électricité sera produite.

Pour son creusement, cette galerie a été divisée en deux branches : amont et aval, lesquelles ont été séparées par une galerie de liaison, excavée à l’explosif. Les deux branches ont été creusées par les équipes de Spie batignolles TPCI à l’aide de deux tunneliers à roche dure, de type Gripper, de 4.70 m de diamètre : Rosali pour la branche aval et Lilirosa pour la branche amont. Rosali, parti de galerie de liaison vers Gavet, a fini l’excavation de la branche aval en février dernier, avec près de 70 000 m3 de roche extraits.

Et aujourd’hui, c’est Lilirosa qui vient d’effectuer sa dernière avancée en perçant la galerie côté Livet ! La livraison de la centrale Romanche-Gavet est prévue pour 2020.

Ciments Calcia au cœur du défi de la construction de la tour radar de Paris-Saclay

5_Tour_radar©TESS

 

Le 19 octobre dernier, la tour radar du campus de polytechnique à Palaiseau (91) recevait un prix lors de la première édition du “Trophée béton catégorie professionnels”, organisé par Bétocib et Cimbéton, sous le patronage du Ministère de la Culture et de la Communication.

 

Une teinte homogène séduisante

La simplicité formelle de cet ouvrage monolithique ajouré a été saluée, avec en point d’orgue le choix d’un matériau unique, un béton architectonique préfabriqué à partir du ciment de l’usine Ciments Calcia de Villiers-au-Bouin (37), réputé auprès des architectes pour sa teinte gris clair au rendu homogène. Un ciment qui séduit tout autant les préfabricants pour son confort de mise en œuvre grâce à un temps de prise court, que les maîtres d’ouvrage par les qualités du béton obtenu : durabilité, esthétique de la teinte et entretien minimum.

 

Une tour atypique de 57 m de hauteur

Signé par l’agence Barthélémy – Griño architectes, le nouveau radar de guidage de l’aviation civile Paris-Saclay est implanté sur les terrains de l’École polytechnique à Palaiseau. La tour affiche un volume des plus épurés : fût cylindrique d’une hauteur de 57 mètres, son diamètre de 13,4 mètres se révèle constant de la base au sommet, une rigidité structurelle requise pour limiter les déformations de la construction sous vents extrêmes. Sa paroi entièrement ajourée s’anime sur fond de ciel via la lumière qui la traverse.

28 poteaux présentant des sections trapézoïdales, variables en largeur sur leur face arrière, viennent rythmer chaque étage de la tour (à l’exception des deux premiers niveaux abritant les locaux techniques qui en comptent 26), d’une hauteur identique de 4,84 mètres, encastrés en pied et en tête sur des poutres annulaires et formant 12 travées superposées. Chaque travée s’avère décalée de celles adjacentes pour rompre la monotonie des verticales. L’assemblage sur site des divers éléments, tous préfabriqués, constituait le principal défi du projet comme le souligne le Bureau d’études structure T/E/S/S : connexions mécaniques réalisés en hauteur, réglage millimétrique, transmission d’efforts importants et complexes…

 

850 m3 de béton

Ce sont donc 332 poteaux à géométrie variable, 96 poutres courbes et 48 voiles courbes qui ont été préfabriqués par l’entreprise Techni Préfa à Thouars (79) en seulement 4 mois.

Soit 850 m3 de béton mis en œuvre avec 300 tonnes de ciment ! À cet effet, le ciment de l’usine Ciments Calcia de Villiers-au-Bouin s’est révélé des plus appropriés comme l’explique Bernard Siauve, Chargé d’Affaires Techni Préfa : « Le ciment de Villiers-au-Bouin permet d’obtenir un béton gris très clair, teinte spécifiquement recherchée par l’architecte du projet, et un parement idéalement lisse et régulier. En tant que préfabricant, il nous séduit aussi par sa nervosité : il prend très vite et donne lieu à un démoulage rapide, source de confort pour la préfabrication en usine et d’optimisation des cycles de production. » Et de conclure : « Des moules sur mesure ont été créés pour ce chantier et nous avons conçu des prototypes en usine – 5 poteaux et 2 poutres – en vue de valider l’aspect de surface, les performances esthétiques et mécaniques souhaitées. »

 

La Cour dénonce les partenariats publics privé

6-cour des comptes PPP

Dans un rapport publié le 13 décembre, la Cour des Comptes a pointé du doigt le ministère de la justice sur sa mauvaise gestion de l’immobilier et notamment les partenariats publics privés (PPP).

La Cour des Comptes appelle donc le gouvernement à renoncer à l’avenir aux PPP pour la construction de prisons et de palais de justice. Elle donne en « mauvais » exemple le nouveau palais de Justice de Paris, né d’un partenariat privé de BTP Bouygues et le ministère pour un coût de plus de 2,3 milliards d’euros.

Ce ne sont pas moins de 14 prisons ou palais de justice qui ont été construits grâce à ces PPP. Ils avaient l’avantage de répondre à un besoin imminent de prison notamment. Mais la contrepartie financière est trop importante selon le rapport.

S’il n’est pas question de remettre en cause les PPP en cours car les indemnités seraient trop élevées, la garde des sceaux indique qu’elle envisage une optimisation des contrats en cours ce qui déplait fortement aux privés, comme Bouygues.

Reste à savoir si ces mises en garde de la Cour des Comptes fera boule de neige sur d’autres secteurs des TP enclins aux PPP.

Cat améliore ses pelles de manutention

01-CAT MANUTENTION

Pour ses nouveaux modèles de pelle de manutention 2018, Cat s’est concentré sur l’efficacité des applications et la réduction des coûts de possession pour que les utilisateurs aient la machine adaptée à leurs besoins.

 

Ainsi par exemple la MH3022 est une solution adéquate pour les travaux de manutention en espace restreint tandis que la MH3024 est idéale pour des tâches comme le traitement des déchets, la manutention de matériaux en vrac grâce à sa flèche avec sa longue timonerie avant MH et diverses configurations de train de roulement. Ainsi si la stabilité d’application n’est pas cruciale le nouveau train de roulement 2,75 m peut convenir à la MH3024 ou à la MH3026 pour la manutention de matériaux de faible densité. Cette dernière pelle est adaptée aux travaux nécessitant une plus grande capacité de levage et une zone de fouille plus étendue avec sa longue flèche et 3 bras à partie avant inclinée d’une longueur variant de 4,9 à 5,9 m, trois bras droits et trois tailles de train de roulement.

 

Autre ajout notable sur ces modèles, la lame de poussée avant à présent disponible sur tous les trains de roulement qui permet de nettoyer la zone de travail et de pousser les matériaux sur le chemin, notamment lors du traitement des déchets et des parcs à bois.

Par ailleurs, l’efficacité opérationnelle a été améliorée avec les grappins à griffes Cat qui ont été repensés. Ces nouveaux grappins permettent de diminuer la consommation de carburant jusqu’à 15% dans certaines applications. Ils ont un poids réduit ce qui permet d’effectuer des cycles plus courts et donc d’améliorer la productivité.

 

Caractéristiques

  • Moteur : C7.1 Acert™ Stage IV
  • Puissance nette :  171 cv
  • Poids : 21 815 à 22 930 kg (MH3022), 22950 à 24165 kg (MH3024), 25220 à 26150 kg (MH 3026)
  • Portée max avec flèche MH : 11 005 mm avec bras à partie avant inclinée 4 900 mm (MH 3022 et MH3024) et 12845 mm avec bras à partie avant inclinée 5 900 mm (MH3026)
  • Hauteur max avec flèche MH : 12 065 mm avec bras à partie avant inclinée 4 900 mm (MH 3022 et MH3024) et 13300 mm avec bras à partie avant inclinée 5 900 mm (MH3026)